top of page

Le pré-diabète c'est le moment d'agir



Le pré-diabète c'est le moment où la maladie ( le diabète de type 2) n'est pas encore installée et tout est encore possible pour l'éviter.

Caractérisé par des niveaux de glucose dans le sang plus élevés que la normale, mais pas encore assez élevés pour être classés comme diabétiques, le pré-diabète est un signal d'alarme important. Comprendre cette condition, ses causes, ses symptômes et les moyens de la gérer peut permettre de prévenir le développement du diabète de type 2, une maladie chronique aux conséquences graves. Il existe en France des millions de prédiabétique qui s'ignorent, la conséquence est que 70% des prédiabétiques deviendront diabétique.



Qu'est-ce que le Pré-diabète ?

Le pré-diabète se manifeste lorsque les niveaux de glucose dans le sang sont supérieurs à la normale, généralement entre 100 et 125 mg/dL à jeun, mais inférieurs au seuil du diabète (126 mg/dL et plus). Cette condition est souvent asymptomatique, ce qui signifie que de nombreuses personnes peuvent en souffrir sans le savoir.


Causes et Facteurs de Risque :


Plusieurs facteurs peuvent augmenter le risque de pré-diabète, notamment :

- Surpoids et obésité : Un excès de graisse, surtout abdominale, augmente la résistance à l'insuline.

- Mode de vie sédentaire : L'absence d'activité physique régulière réduit la capacité du corps à utiliser l'insuline efficacement.

- Antécédents familiaux : Avoir des proches atteints de diabète de type 2 accroît le risque.

- Âge : Le risque augmente avec l'âge, particulièrement après 45 ans.

- Syndrome métabolique : Présence de plusieurs conditions telles que l'hypertension, un taux élevé de triglycérides et un faible taux de HDL (bon cholestérol).


Symptômes et Diagnostic :


Le pré-diabète est souvent silencieux, mais certains signes peuvent alerter, comme une soif excessive, des mictions fréquentes, une fatigue constante, et une vision floue. Le diagnostic est généralement confirmé par des tests sanguins, tels que la glycémie à jeun, le test de tolérance au glucose oral, ou l'hémoglobine glyquée (HbA1c).


Les conseils :


Les modifications du mode de vie permet de sortir de l'état de pré-diabète car contrairement au diabète qui est irréversible , le pré-diabète est réversible .


Voici quelques recommandations clés :

- Adopter une alimentation équilibrée : Privilégier les fruits, légumes, protéines maigres et céréales complets , tout en limitant les sucres ajoutés et les graisses saturées.

- Augmenter l'activité physique : Faire au moins 150 minutes d'exercice modéré par semaine, comme la marche rapide, le vélo ou la natation.

- Perdre du poids : Même une perte de poids modérée (5-10% du poids corporel) peut significativement réduire le risque de progression vers le diabète de type 2.

- Surveiller les niveaux de glucose : Effectuer des tests réguliers pour surveiller les progrès et ajuster les stratégies en conséquence.

- Consulter un professionnel de santé : Obtenir des conseils personnalisés et un suivi régulier pour optimiser la gestion du pré-diabète.


Conclusion

Le pré-diabète est un état d'alerte important qui, s'il est pris au sérieux, peut être efficacement géré pour prévenir le diabète de type 2. Par des choix de vie sains et un suivi médical régulier, il est possible de contrôler cette condition et de maintenir une bonne qualité de vie. La sensibilisation et l'éducation sont essentielles pour aider les individus à reconnaître les signes précoces et à prendre des mesures proactives pour leur santé.


4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page